CARON, Edith

1956 – 2019

C’est avec stoïcisme et espoir jusqu’à la fin qu’Edith Caron, fille de feu Émile Caron et de feu Alice Marceau, a finalement abdiqué dans sa bataille contre la maladie le lundi 18 novembre 2019, à la Cité de la Santé à Laval, après 4 mois de vigilant combat.

Elle laisse dans le deuil, outre son conjoint Mario Raby et ses fils Samuel et Simon Joos, sa famille immédiate : Diane (Henri Veilleux), Céline (Jacques Carbonneau), Rollande (Damien Héberge), Lisette (feu Marcel Messaï), Renald (Valérie Bélanger), Yvon, Bruno (Johanne Lauzon), Hélène (Jean Pouliot); une large famille de cousins, cousines, neveux et nièces, ainsi que sa dernière tante Rita Marceau… en plus de sa belle-famille tout aussi nombreuse: Monique (feu Réal Miller), Alain (Madeleine Barbeau), feue Carmelle (Gaétan Lévesque), Jean-Luc (Marie Piché), Jacinthe (Paul Morneau), Solène-Grégorya, Jean-Pierre (Stéphanie Lescom), Kathleen (Benoît Villeneuve) et leurs enfants.

Elle a marqué aussi tous ses collègues du Centre Hospitalier de Saint-Jérôme, de Rivière-Rouge et de l’Outaouais; ses patients qu’elle affectionnait grandement et de nombreux amis dont Claudette Soucy qu’elle considérait comme une grande sœur.

Son corps sera exposé au complexe funéraire Magnus Poirier (LES SENTIERS), situé au 2480, boul. du Curé-Labelle, Prévost J0R 1T0, le vendredi le 29 novembre de 13h à 17h et de 19h à 22h. Un cocktail dinatoire sera servi au salon adjacent entre 17h et 19h.

C’est un dernier rendez-vous au quai des grands départs pour saluer Edith à l’embarquement pour son ultime voyage.

Faites parvenir vos condoléances
Recent Posts